L’Astrologie des Plantes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’herborisation par les astres

L’histoire de l’astro-phyto-botanique

La façon de se soigner a pendant longtemps reposé sur l’interprétation des phénomènes célestes.
Les plantes médicinales et magiques n’ont pas échappé à cette influence dont on peut encore se servir aujourd’hui .

Pourquoi les  remèdes végétaux agissent de telle ou telle manière sur le corps humain plus particulièrement sur les interactions entre l’homme, les plantes et les planètes ?

Se soigner en fonction du ciel

Les plantes et les planètes ont une analogie qu’il est bon de connaître pour se soigner.

Les influences astrales  affectent tous les êtres vivants, les humains, les animaux, les plantes. Car les plantes sont comme les hommes, sont composées de molécules vivantes .

Pour les anciens Grecs la connaissance des astres était la mère de toute la sagesse du monde. Dans l’antiquité grécoromaine, l’astrologie faisait donc partie du bagage des scientifiques : médecins philosophes, astrologues, théologiens et herboristes, tous s’intéressaient à l’astrologie car cette science reliait l’homme directement au cosmos ….

Hippocrate disait »  Tout bon médecin doit connaître l’astrologie»  .

Pline l’Ancien, naturaliste romain recensa toutes les plantes connues à son époque dans une grande encyclopédie…D’autres médecins et herboristes furent interpellés par l’astrologie (Galien, Ptolémée, Théophraste, Dioscoride, Culpeper,Albert Le Grand…)

C’est au moyen âge que l’astrologie prend toute son importance en Europe. A cette époque, la science est enseignée dans les universités en Espagne.
A la renaissance, le grand Paracelse pratiquait une médecine astrale, talismanique, alchimiste…

« Nous sommes à l’image de Dieu, mais aussi à l’image du ciel tel qu’il était disposé au moment de notre naissance . On éviterait bien des problèmes si on savait, avant de soigner un malade, quel est son thème astral !»

A la fin du 18ème siècle, notamment avec l’arrivée de l’astronomie et d’une pensée plus rationaliste, l’astrologie ne fera plus partie des disciplines académiques.

En revanche cette approche a laissé plus durablement son empreinte dans d’autres régions du monde.
En Asie, les médecines chinoises, tibétaines, japonaises considèrent toutes l’être humain comme un reflet du cosmos.Pour tous ces peuples asiatiques, »  il faut s’aligner le plus possible sur les rythmes cosmiques pour éviter la maladie.
Chez les Mayas, tous les évènements sont en corrélation directe avec les phénomènes astraux qui sont la base du calendrier .Pour eux rien sur terre ne peut se soustraire à la course du soleil, aux cycles de la lune et de vénus…
Chez les Aztèques, certains médecins se servaient du jour et de l’heure où les symptômes étaient apparus, afin de déterminer le signe correspondant et trouver le siège de la maladie .
Le corps humain était entouré de signes du zodiaque qui correspondaient aux différents organes . Ainsi en exemple,les maladies de Jupiter (touchant le foie) étaient traitées par les plantes mercuriennes (lavande, jasmin, sureau, verveine, anis, menthe…)
Une véritable étude astrologique des maladies qui donne l’indication aux plantes à utiliser en accord avec les planètes et les signes du zodiaque.

Ainsi, depuis des millénaires, sur tous les continents des hommes ont observés la position des astres dans le ciel, afin de connaître  la période idéale pour cueillir, semer, décider de la date d’un rituel, ou pratiquer une intervention chirurgicale . Donnant aux plantes un caractère magique, des correspondances ont également été établies entre ces dernières, les configurations célestes et les signes du zodiaque pour mieux se soigner en fonction de chaque tempérament…

http://piete-voyance.com

Widgets Amazon.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »